La programmation artistique

Le Festival Citoyen de la Place de Clichy souhaite valoriser et mettre en avant les artistes locaux dans sa programmation artistique. 

Du lundi 30 mai au samedi 4 juin :

Oeuvre de Alexandre Hassan

Exposition peinture « Chimères », Alexandre Hassan

Alexandre Hassan est artiste-peintre et réside dans le 18ème arrondissement. Son travail de peinture tourne autour de la Chimère (l’anthropomorphisme) de créatures mi-humaines mi-animales représentant un pont entre l’Homme et le reste du vivant.

Il les présente à travers la musique et la danse, les Arts de célébrations afin de mettre en image l’exaltation du vivant et donc de la vie.

Où ? Au centre Paris Anim’ Jacques Bravo, 14-18 rue de la Tour des Dames, 9e.

Quand ? Du 30 mai au 4 juin.

Un élef d'Olivier Legrand

Street-art : « Lâchez les Elefs », Olivier Legrand

Olivier Legrand est un street-artiste du 18ème arrondissement. Il propose « Lachez les Elefs ». Les Elefs sont des structures originales installées sur des grilles d’aération.

Venez découvrir cette poésie urbaine autour de la place de Clichy durant toute la semaine du Festival ! Dimanche 5 juin une interaction sera proposée avec le public sur le thème du réchauffement climatique.

Où ? Totems sur les grilles métro Batignolles et Blanche, petits animaux sur la grille de la place de Clichy.

Quand ? Du 30 mai au 5 juin.

Photo d'Ivana

Ivana en show-case

Ivana, est une jeune artiste chanteuse et musicienne qui nous promet un concert piano-voix qui va nous faire voyager !

Venez son univers musical soul-groovie, et attendez-vous à vous laisser entraîner à chanter et danse, tous les concerts d’Ivana sont participatifs !

Où ? Au centre Paris Anim’ Jacques Bravo, 14-18 rue de la Tour des Dames, 9e.

Quand ? Le 4 juin de 13h30 à 15h30.

 

Dessin de Swindle

Swindle Rat, dessins numériques

Swindle Rat est un artiste visuel du 8ème arrondissement.

Pendant la durée du festival, Swindle Rat nous propose une exposition numérique en lien avec les 17 Objectifs de Développement Durable.

Dimanche 5 juin sur la place de Clichy :

Street-art in situ : des artistes de tous styles rassemblés par Samba et Un Mars !

Pour le Festival Citoyen, l’association Samba et Un Mars (SEUM pour les intimes) qui organise des évènements festifs et culturels, a rassemblé graffeurs,  manga, collage, peintres de la place du Tertre, calligraphie… pour une performance en live exceptionnelle !

Un panneau sera réservé au public qui pourra participer également, avec un animateur pour aider les enfants !

Quand ? Dimanche 5 juin de 14h à 18h

Photo et oeuvre de Sinath
Sinath vit en région parisienne. Auteur, illustratrice, elle anime également des ateliers manga pour différents établissements et évènements depuis 2007. Inspirée très tôt par des univers aussi variés que la mode, le manga, le rock et les jeux vidéo, elle accorde autant d’importance à l’émotion de ses personnages qu’à leur élégance et à leur sensualité. Elle oscille entre un style riche et looké, proche de l’illustration de mode, à un style plus épuré et intimiste.
Oeuvre de DON GERO
Don Pablo, moustachu à lunettes bien balez mais au cœur tendre, répand sa bonne humeur tout en couleurs dans la grisaille parisienne.
Oeuvre et Photo de Nella
Inspirée par des rêves et des voyages spirituels, Nella se laisse porter par ses gestes intuitifs dans la création des formes de ses sujets. Parfois animal, parfois humain, les corps dans ses oeuvres n’arrêtent pas de changer leur proportions, et vont contre toute logique des règles instaurées par la nature. Car ce sont les énergies de tout ce qui est vivant qui dirigent son pinceau. Dans le monde onirique tout est possible et la forme n’a que peu d’importance…
Peintres de la place du Tertre
Avec ses nombreux artistes dressant leurs chevalets chaque jour, la place du Tertre est un rappel de l’époque où Montmartre était le lieu de l’art moderne : à la fin du XIX e siècle et au début du XX e siècle, de nombreux peintres comme Toulouse-Lautrec, Picasso, Modigliani et Utrillo y vivaient.
Oeuvre du street-artiste 3615
Né en 1979, 36-15 vit et travaille à Paris. Il marche sur les traces des enlumineurs du moyen-âge, des graffiteurs de tous temps, et des explorateurs de l’écriture et de la calligraphie tels que Michaux, Massoudi, Szpajdel, Meulman, Benaoum ou Verdier. 36.15 étudie les méandres des mots et des lettres, autant par leur sens que par la symbolique qu’ils dégagent, leur rythmique, leur gestuelle, leur énergie…

« Passionné de manga, et d’histoires fantastiques, le dessin me permet d’inscrire toute ma fantaisie intérieure dans la réalité et dans notre monde.

C’est un art dans lequel je me développe à mesure que je le perfectionne.
Je puise mes inspirations dans toutes sortes de supports,
que ce soit mes lectures, mes expériences personnelles, mes voyages et la nature,
les films, les jeux vidéo et les œuvres d’autres artistes.

En tant qu’artiste freelance, mon activité consiste, entre autres, à honorer les commandes passées par mes clients, mais aussi à travailler sur mes projets personnels en tant qu’auteur et illustrateur. »

Oeuvre et Photo de Max
Arnoux Maxime artiste de 32 ans sous le pseudo Max. Artiste peintre et plasticien qui travaille essentiellement sur des grands formats à l’acrylique sur toile. Son style ultra coloré, dissimule des personnages humains et animaux, parfois réalistes et parfois imaginaires. Toute une histoire fantastique qui se termine par une touche au fluo sous les lumières noires quand le tableau est plongé dans l’obscurité. Laissez vous transporter et émerveiller par ce monde enchanté.
Photo et oeuvre de Shadi
Shadi Alzaqzouq est né en Libye est a vécu dans la bande de Gaza. Après des études de musique classique, il remporte un concours d’arts plastiques qui lui permet de venir en France. Son art est libertaire et transgressif. Il ne se définit pas comme un artiste politique mais comme un artiste parlant de ce qui le touche. Ne supportant pas l’injustice, il traite de sujets sensibles avec un humour irrévérencieux. C’est par des séries de peintures et de dessins hyper-réalistes qu’il s’approprie et détourne des images de la culture populaire.
Madeleine Ehrhard

Marlène EHRHARD alias ME ou ME-PARIS

Marlène Ehrhard est une artiste plasticienne qui habite tout près de la Place Clichy. Son atelier est dans le collectif « Le Ventre de la Baleine » à Pantin. Elle y peint des créations sur toile, ainsi que des affiches signées ME-PARIS, tirées de ses dessins qu’elle colle dans les rues de Paris et alentours.

Pour le Festival, elle propose de peindre ses coeurs le dimanche 5 juin sur la Place Clichy en les mettant en lien avec les sujets du développement durable. En semaine, elle sera présente lors de la soirée du mercredi 1er juin à la Librairie de Paris, « Liberté, égalité, féminité », où elle parlera de son travail sur les femmes remarquables de l’histoire.

Quand ? Dimanche 5 juin de 10h à 19h

Nicole Desjardins

Déambulation de Nicole Desjardins

Nicole Desjardins, conteuse et chanteuse a cappela de la compagnie Vue du Jardin, joue un solo poétique avec le costume de l’arbre qui raconte lui-même son histoire « L’arbre qui avait la foi »…

Quand ? Dimanche 5 juin toute la journée.

Avatars des membres du collectif Jolie Fille

Collectif Jolies Filles

Jolie Fille est un collectif d’artistes visuels du 18ème arrondissement.

Il propose « Welcome to Aquaplasticpark », une interprétation décalée et humoristique de la pollution marine. Le dimanche 5 Juin, les artistes du collectif vous propose d’assister à des ateliers sur le thème du respect de l’environnement dans un esprit créatif et participatif.

Quand ? Dimanche 5 juin toute la journée.

Dessins d'Ester Gabujo

Ester Garbujo

Ester Garbujo est une artiste pluridisciplinaire du 18ème arrondissement. Ester aime créer du lien, elle propose des ateliers d’écriture et de dessins… pour nous relier !

Quand ? Dimanche 5 juin de 10h à 12h

Florence Doumenc - Artisanat d'art

Florence Doumenc, est une artiste amateur du 17ème arrondissement.

Elle propose « O NEZU SOU » ses petites souris qui créent du lien et font du bien.

Le Dimanche 5 juin, venez découvrir son univers, ses souris et leurs histoires, convaincue que cet objet peut récréer du lien social dans un monde ou le virtuel et la distance sociale prennent de plus en plus de place.

Quand ? Dimanche 5 juin de 12h à 14h

Structures musicales de la Compagnie Amenote

Compagnie Aménote : Les Kuizinées

La compagnie Aménote ce sont deux musiciennes qui travaillent entre le 9e arrondissement de Paris et Brest. A travers des structures sonores qu’elles ont réalisées à partir d’objets de cuisine, elles sensibilisent le public au sujet de la valorisation des déchets.
Leur performance est participative : le public manipule les structures sonores, et les musiciennes lui répondent avec leurs instruments de lutherie traditionnelle, créant ainsi des tableaux musicaux expérimentaux.

Quand ? Dimanche 5 juin à partir de 16h

Alexia Traore

Alexia Traore Compagnie Dayma

Alexia est danseuse, artiste visuelle et performeuse. Le dimanche 05 juin, elle propose sa performance « Waste Symphony », la symphonie des déchets, de ce qui est perdu. Alexia performe dans une installation éphèmère dans laquelle on trouve des instruments de musiques cassés associés aux branches des arbres…

Quand ? Dimanche 5 juin de 17h à 18h30

Clémentine de Wax Panther et Tonny de Show Co-Arts

Expo Mode Up Cycling par Show-Co Arts et Wax Panther

Avec Wax Panther, Célestine Faye imagine une collection de vêtements et arts décoratifs pour femmes urbaines et cosmopolites, promouvant la culture africaine et la fierté noire.
Elle a fondé la marque Wax Panther après avoir vu tous les tissus et vêtements jetés par les couturières africaines
avec qui elle travaillait. Pensée pour lutter
contre la pollution textile, Wax Panther utilise du wax recyclé issu des chutes de tissus des couturiers
africains de Paris.

Quand ? Dimanche 5 juin, expo de 17h00 à 18h30, performances et impro de 18h00 à 19h00

Petit bal avec les Troubadours Swing

Avec les Troubadours Swing, pour clôturer le festival on va plonger dans un univers poétique et festif !
Leurs influences ? …chanson parisienne des années 50, Swing de la Nouvelle Orléans, et rythmes latins.

Le groupe a commencé en faisant la tournée des terrasses de la butte Montmartre et a rapidement intégré la famille d’artistes que composent les peintres et musiciens du quartier. Aujourd’hui encore, même sur scène ils cherchent un contact franc et une réelle interaction avec le public.

Quand ? Dimanche 5 juin de 20h à 21h.  

Aussi au programme :

Le dimanche 5 juin, un village de tentes s’installera sur la place de Clichy et sur les terre-plein des boulevards des Batignolles et de Clichy. Des associations et des entreprises à impact positif proposeront des animations et présenteront leurs activités.

Stands de restauration éco-responsable, animations par les artistes du quartier.

Du lundi 30 mai au samedi 4 juin, des soirées-rencontres avec des auteurs à la Librairie de Paris sur la place de Clichy, des ateliers au Centre d’animation Paris Anim’ Jacques Bravo, et d’autres animations proposées par des entreprises du quartier.